Le club

L’histoire commence il y a environ une dizaine d’années. Nous sommes au BCLA (Bridge Club Lyon Armées – 22 avenue du général Leclerc), et le bridge jeune à Lyon n’est pas encore développé. Pourtant, sous la houlette de Guy DESFONTAINES, des jeunes (Sophie ROQUETTE, Sabine BERG, Guillaume GRENTHE, …) se réunissent les vendredis soirs. L’idée de la création d’un club s’installe au fil de l’année, pour permettre aux jeunes, qui n’avaient plus de suivi après le stade « Cadet », de se retrouver et d’apprendre, tout en étant reconnu par le Comité comme une entité à part entière.

Le mois de septembre 2006 vient marquer la création du club, le Quai Lyonnais des Jeunes Bridgeurs, un club créé par des jeunes et pour des jeunes. Vincent VIDALAT prend la présidence, accompagné à la trésorerie de Carole PUILLET et de Sophie comme secrétaire. Une équipe enseignante se met en place pour assurer des cours toutes les deux semaines pour les débutants (Florence RAULIN et Robert ESKINAZI) et pour les joueurs confirmés (Olivier BESSIS, François COMBESCURE, Luc HIRCHWALD, Didier HERMENTIER). Un premier tournoi vient immédiatement poser les fondations du club, tournoi qui sera repris tous les ans pour célébrer l’anniversaire du QLJB.

Dans une ambiance festive, le club se développe autour des juniors, souvent de passage sur Lyon pendant deux ou trois ans, amenant un certain renouvellement des membres. Sophie prend la présidence du club en 2008.

Vient alors la fermeture de Lyon Armées en 2011, fief du club. Parmi les nombreux clubs de la ville, le bureau décide de suivre Guy DESFONTAINES aux Brotteaux.

Loïc NEVEU succède à Sophie en 2013 ayant pour objectif de pérenniser le club et de l’ouvrir aux cadets. Il est accompagné par Loïc DUCHET comme secrétaire, jusqu’en 2016 où Dimitri LECLERCQ, Lionel PONSON et Damien LEVEQUE rejoignent le bureau. Parallèlement, le club des Brotteaux, maintenant Bridge Club de Lyon Les Brotteaux, a fait peau neuve durant l’été 2016 et a été repris par Pierre MARCHE. Le QLJB compte aujourd’hui 66 licenciés.

En 2017, le club des Brotteaux doit fermer et le QLJB déménage. Il s’établit au SILK, place Bellecour, gardant les mêmes horaires et le même bureau.